Langue française

Culture générale et aide à l'apprentissage de la langue française
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les serpents sifflent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clé à mo
Invité



MessageSujet: les serpents sifflent   Mar 1 Aoû - 19:15

Comment appelle-t-on cette figure de style qui fait entendre les sons comme cette phrase super connue :
Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur de nos têtes ?
Revenir en haut Aller en bas
pascaline



Nombre de messages : 508
Localisation : France
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: les serpents sifflent   Mar 1 Aoû - 19:53

C'est une allitération qui permet un effet d'harmonie imitative ou suggestive.

Utilisation d'une consonne ou d'un groupe de consonnes dans des mots qui se suivent.

Comme dans la phrase de Racine que vous citez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clé à mo
Invité



MessageSujet: Re: les serpents sifflent   Mer 2 Aoû - 22:30

merci infiniment . connaissez-vous d'autres phrases de ce style???
Revenir en haut Aller en bas
pascaline



Nombre de messages : 508
Localisation : France
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: les serpents sifflent   Jeu 3 Aoû - 10:17

> Duhamel: Les plaisirs et les jeux

Astiqués, encaustiqués, métalliques, gorgés de tout le suc qu'ils ont avec leur grande racine roide, puisé au fond de la terre, les choux forment au bord du potager, un bataillon vigoureux

Il ne s'agit plus ici d'imiter un son naturel. La transposition par les sondes sonores d'impressions visuelles est heureuse et rend l'idée de troupe disciplinée.

> Jean Giono- Que ma joie demeure

On était lié à cette cadence. c'était comme le volant des batteuses qui battent le blé. C'était comme le fléau qui bat le blé, vole, bat le blé, vole.

Allitération en b et v ; remarquer les temps irréguliers du rythme du fléau qui bat le blé, vole, et la répétition de ce rythme.

> Racine: Phèdre

Je l'aime non point tel que l'ont vu les enfers
mais fidèle, mais fier, et même un peu farouche.


> Musset - Don paez

L'horloge du couvent s'ébranle lentement.

> Victor Hugo - Le crapaud

Disloqué, de cailloux en cailloux cahoté.

> Musset - Rappelle -toi

A l'appel du plaisir lorsque ton sein palpite.

>Victor Hugo - Les raisons de Momotomba

Trouvant les tremblements de terre trop fréquents

>Mallarmé - Apparition

De blancs sanglots glissant sur l'azur des corolles.

>La Fontaine - fables

Envoyant un songe lui dire
qu'un tel trésor était en tel lieu


> Musset - Rolla

Dors - tu content, Voltaire et ton hideux sourire
Voltige-t-il encore sur tes os décharnés ?
Ton siècle était, dit-on trop jeune pour te lire ;
Le nôtre doit te plaire et tes hommes sont nés.
Il est tombé sur nous, cet édifice immense,
que de tes larges mains, tu sapais nuit et jour,
La mort devait t'attendre avec impatience,
Pendant quatre vingts - ans que tu lui fis la cour.


Musset exprime son sarcasme par l'allitération de t


Dernière édition par le Jeu 3 Aoû - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dimitri

avatar

Nombre de messages : 1456
Localisation : France
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: les serpents sifflent   Jeu 3 Aoû - 12:35

Voici d'autres phrases contenant une allitération :

> Un torrent tombait des montagnes. (La Fontaine)

> Et c'est ce qui vous fait ces voix désespérées
Que vous avez le soir quand vous venez vers nous. (Victor Hugo)

> Non, il n'est rien que Nanine n'honore. (Voltaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languefrancaise.olympe-network.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les serpents sifflent   

Revenir en haut Aller en bas
 
les serpents sifflent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Serpents bicéphales
» mes serpents
» charmeur de serpents
» serpents de Khao Sok
» Aimez-vous les serpents ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Langue française :: Culture et langue française-
Sauter vers: